Vous vous dites que votre voyage vers le Vietnam approche à grand pas et qu’il est temps de vous préoccuper de diverses questions. Celle de l’argent fait inévitablement partie de l’équation, car on ne voyage pas sans frais. Voici donc ce qu’il vous faut retenir…

Quelle monnaie au Vietnam ?

Au Vietnam, la monnaie utilisée est le Dong, que l’on peut trouver sous la forme abrégée Dg ou VND. Lorsque l’on part à l’étranger, il est important de suivre le cours du change afin de savoir convertir la monnaie Vietnam en toutes situations. On peut toutefois s’appuyer sur quelques éléments pour avoir un premier aperçu de la conversion. Il faut savoir que 1 Dong vaut 0.00004 euros. Pour avoir une échelle plus facile à calculer, 1 euro représente environ 25.000 Dg et 15 euros environ 400 000 Dg. Les sommes sont d’ailleurs souvent abrégées et écrites 4 000 KDg pour 400 000 Dong. Petite astuce pour ceux qui aiment payer en liquide, les billets de 20 000 et 500 000 se ressemblent beaucoup alors que le premier vaut 0.77 euro et le deuxième presque 20.

Toutefois, si vous vous concentrez dans les parties les plus touristiques du Vietnam, vous ne vous poserez pas beaucoup de questions sur la monnaie. En effet, on peut sans difficultés payer avec sa carte Visa ou Mastercard et les prix sont souvent libellés en dollars et régulièrement aussi en euro. À propos de vos paiements en carte bleue, n’oubliez pas que la banque prend une commission sur chaque transaction, une commission qui varie d’un établissement à l’autre, il faut donc prendre attache auprès de votre banque pour le savoir. En ce qui concerne les retraits au distributeur, là encore, aucune difficulté avec votre carte bleue. Toutefois, la somme sera limitée, généralement à la hauteur de 80 euros.

Si vous comptez payer souvent en liquide, cela signifiera que vous ferez plusieurs retraits durant le séjour, multipliant ainsi les frais de commission bancaire. Enfin, sachez que vous pouvez tout simplement payer en dollars dans le pays, ce qui peut s’avérer plus simple que de payer dans la monnaie locale. Si cela n’est pas possible dans la théorie, les grands établissements hôteliers et dans les zones touristiques, on ne vous posera pas de questions, les devises étrangères sont particulièrement appréciées au Vietnam. Le change de la Vietnam monnaie peut se faire sur place sans aucune difficulté, la plupart des banques le font, mais aussi les hôtels touristiques et les agences de voyage. Vous avez donc peu de chances de vous retrouver à court de liquidité même si vous partez pour un circuit Vietnam en divers points de ce grand et long pays.

Vietnam : quel budget voyage ?

Au-delà des questions de conversion de devises, il convient aussi de se poser la question du coût de la vie lorsque l’on fait un voyage à l’étranger. Concernant le touriste français ou plus généralement européen, il a tout à gagner en faisant un voyage au Vietnam, car le coût de la vie y est beaucoup moins important. La première idée que l’on peut se faire consiste à se baser sur le prix d’un menu standard au Mc Donald. Là où l’on paiera presque 10 euros en France, le tarif moyen oscille entre 3.5 et 4 euros au Vietnam. Les écarts de prix entre ceux pratiqués ici et là-bas peuvent d’ailleurs être encore plus marqués. Par exemple, concernant votre chambre d’hôtel, vous paierez une nuit à deux dans un hôtel 3 étoiles pour l’équivalent de 35 euros. Vous ferez un repas considéré comme chic dans un restaurant pour l’équivalent d’une vingtaine d’euros. On peut multiplier ainsi les exemples à l’infini, mais il faut surtout se souvenir que la vie est au moins deux fois moins cher au Vietnam.

Avant de partir, il est aussi bon de savoir quelques petites astuces pour que le voyage se passe bien, au moins sur le thème de l’argent. Ainsi, pour tout ce qui est les boutiques touristiques, n’hésitez pas à marchander les prix, qui sont toujours artificiellement gonflés, le marchandage étant une pratique très courante. Ne vous arrêtez pas avant d’avoir au moins pu diviser le prix de base par 2. La question du pourboire est une question qui se pose aussi beaucoup lors d’un voyage. Dans un restaurant ou un bar, cela ne se fait pas. Par contre, le pourboire est indispensable au guide qui vous accompagne dans les lieux touristiques, en particulier lorsque vous voyagez de façon organisée.

Pour le guide, la norme est de laisser environ 125 000 Dg, soit l’équivalent de 5 euros. Attention de ne pas vous laisser abuser tout de même, car le guide touche aussi une commission de la part des commerçants et hôteliers chez qui vous passez ou vous vous arrêtez. Ne considérez pas que vous donnez un pourboire lorsque vous allez dans un temple et que vous laissez de l’argent. Il s’agit, comme pour les églises occidentales d’ailleurs, d’une participation au financement du culte. Le Vietnam n’est pas considéré comme un pays à risque, vous pouvez donc raisonnablement vous promener avec vos devises ou de l’argent liquide sans craindre pour votre sécurité. Toutefois, il reste toujours plus prudent d’utiliser le coffre-fort de l’hôtel afin d’être sûr de ne pas perdre de l’argent ou d’attirer les convoitises.

Définir un budget lors d’un voyage se fait en fonction de nombreux paramètres qui sont plutôt personnels. Toutefois, on peut observer quelques données qui donnent un aperçu assez juste de ce que peut coûter un voyage au Vietnam. Et l’on se rend compte que le pays est particulièrement abordable, en matière d’alimentation ou d’hébergement, sauf à jouer les touristes exigeants ou qui ne quitte jamais les excursions organisées par les tours opérateurs. Toutefois, toute question relative au coût de la vie reste aussi à relativiser en fonction de la période de votre voyage et du caractère plus ou moins touristique des zones visitées.